Dome Rocher Mousse Praliné Insert Framboise - Ferrerorocher Revisité

Publié le par Romy

Voici mon nouveau dessert individuel, mon interprétation du ferrerocher avec une touche fruité à l'intérieur. Je n'ai pas beaucoup réfléchit pour ce dessert il m'est apparut comme une évidence. Une mousse au chocolat pralinoise, un insert à la Framboise et un glaçage rocher ultra gourmand ! J'ai voulue le présenter en tant que dessert à l'assiette, donc j'espère que ma présentation vous plairas.

Mousse Praliné :

2 feuilles de gélatine alimentaire

30g de beurre

200 ml de crème 30% de matière grasse

1 tablette de chocolat pralinoise

Préparation:

Placer la crème au réfrigérateur pendant 1 heure.Mettre la gélatine dans de l'eau froide pendant 10 mn. Ensuite faire fondre le chocolat praliné au bain- marie.
Hors du feu, ajouter la gélatine et le beurre coupé en dés et mélangez. Battre la crème en chantilly puis l'ajouter délicatement au chocolat jusqu'à obtention d'un mélange homogène.

Insert Framboise ( à faire la veille):

Ingrédients:

250g de framboise (surgelées pour moi)

40g de sucre en poudre

2 feuilles de gélatine

Préparation:

Mettre les framboises dans une casserole.

Ajouter le sucre puis faire chauffer.
Mettre la gélatine 10 min dans un bol d’eau froide.
Mélanger les framboises qui doivent être réduites en purée.
Mixer avec un mixeur plongeant.
Verser dans une passoire au dessus d’un saladier et presser pour ne filtrer que le coulis sans pépins.
Jeter les pépins.
Essorer la gélatine entre les mains puis l’ajouter dans le coulis.
Bien mélanger. Verser dans des mini moule dôme à insert et mettre au congélateur au moins 6h.

Glaçage Rocher: les dessert de Julien 

Ingrédients:

-250g de chocolat au lait

-40g d’huile de pépin de raisin (huile neutre)

-60g de pralin

Préparation: 

Faire fondre au bain marie 250g de chocolat au lait. Ajouter 40g d’huile de pépin de raisin et 60g de pralin. Utiliser le glaçage à une température de 30 à 35°C sur un biscuit à température ambiante ou bien un entremet congelé.

Publié dans dessert, bavarois

Commenter cet article