Variante Corne De Gazelle ... Tcharek Mseker ...

Publié le par Romy

Variante Corne De Gazelle ... Tcharek Mseker ...

Une variante de la très célèbre pâtisserie orientale "Corne De Gazelle" ici plus Tcharek Mseker,fondante en bouche garnis d'amande et noix parfumée délicatement à la canelle huuum c'est vraiment delicieux avec un bon thé à la menthe pour vous faire voyager il n'y a pas mieux ! La recette est tirée du magnifique blog ma cabane aux délices et pour les explications en images sur sa chaine youtube ici.

Variante Corne De Gazelle ... Tcharek Mseker ...

Préparation de la pâte

500 gr de farine

1 sachet de sucre vanillé

1 pincee de levure chimique

250 gr de beurre fondu ou ramolli

1 œuf

Eau de fleur d’oranger

Pour la farce

50 gr de noix grossièrement moulues

60 gr d’amandes non émondées grossièrement moulues

60 gr de sucre en poudre

1 cuillère à café de beurre

1 cuillère à thé de cannelle

Eau de fleur d’oranger

Préparation de la pâte Dans un saladier, versez la farine, la levure chimique, la vanille . Ajoutez le beurre fondu et bien sabler le mélange. Ensuite aspergez du mélange eau de fleur en mélangeant du bout bien pour obtenir une boule de pâte compacte et homogène. Partagez en petite boules de 25 gr environ et laissez reposer 15-30 minutes environ.

Préparation de la farce

Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une boule compacte. Vous pouvez façonnez à l’avance quelques boudins de farce de 2 à 3 cm de longueur. Préchauffez le four th. 160°.

Façonnez les cornes de gazelle.

Déposez les sur une plaque. Continuez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte. Enfournez les gâteaux et laissez cuire jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur juste halés. Laissez refroidir avant de les tremper dans l’eau de fleur d’oranger. Egouttez et roulez dans le sucre glace. Renouvelez l’opération du sucre glace une deuxième fois et laissez sécher.

Lissez les cornes de gazelle pour leur donner un aspect lisse et fini.

ranger dans une boite.

Ces gâteaux se conservent assez longtemps.

Publié dans Pâtisserie Orientale

Commenter cet article